Psychologie géométrique : Benjamin Betts et la mathématique de la conscience

Benjamin Betts est un New-Zélandais, qui vécut au XIXème siècle, il a passé plus de vingt ans à étudier l'évolution de l'Homme, non du point de vue physique ou biologique, mais du point de vue métaphysique. L'histoire de l'évolution de l'homme est pour lui une theophanisation du divin dont la conscience humaine est le témoin. Il tente de représenter les étapes successives de cette évolution par le biais de formes mathématiques symboliques. Ces formes représentent le cours du développement de la conscience humaine à partir de l'animal, puis developpe une armature psychique jusqu'à la conscience spirituelle ou divine. Benjamin Betts a estimé que la conscience est le seul fait que nous pouvons

Les pierres magiques des ancêtres Zapara d'Amazonie et le Temps du Rêve

Il semblerait que le Temps du Rêve ne soit pas spécifique aux Aborigènes d'Australie mais soit l'apanage de tous les peuples premiers. Il existe deux mondes, l'un visible et l'autre invisible où réside tous les esprits des morts, des enfants à naître, des démons, des bons esprits et des Grands Ancêtres. Le Temps du Rêve renvoie indubitablement à ce monde invisible. Lorsqu'une personne s'endort, il pénètre en fait dans ce monde invisible et il entre en contact avec les habitants qui y résident. Toute personne touchée de son vivant par les bons esprits, ou esprits auxiliaires, est capable de communiquer avec les résidents du monde invisible tels les chamanes ou les médiums. Les ancêtres des Za

La science des lettres de Raymond Lull, ou la puissance de la géométrie

Ce que la pensée musulmane appelle la « science des lettres » (qualitative) qu’elle couple avec la « science des balances » (quantitative) comme on le trouve chez l'alchimiste Jabir ibn Hayyan, renvoie à un Art total dans lequel tout ce qui existe peut être embrassé d'un seul regard. Raymond Lull reprendra à son compte cette utilisation des lettres qui, agencées avec des figures géométriques, formera ce qu’on appelle son Art combinatoire. Peu de temps après le Llibre del Gatzel, il écrit une somme importante dénommé le livre des contemplations qui est une compilation de la foi chrétienne traditionnelle de son époque. Il allie la foi chrétienne à la philosophie grecque de la nature des quatre

Arthéologie

Paul Laffoley est convaincu d’avoir abandonné le monde physique en 1961 le temps d’une séance d’électrochocs. Il dit avoir alors traversé « la cinquième dimension » et rencontré des sculptures vivantes. Architecte diplômé de l’université d’Harvard et du Massachusetts Institute of Technology, Laffoley quitte Boston en 1963 pour New York où il devient assistant du sculpteur et architecte Frederick Kiesler. Peintre abordant des notions variées comme La Divine Comédie de Dante, l’unité de la matière et de la conscience ou les mandalas, Paul Laffoley élabore des systèmes aussi ambitieux que le Solitron, un motif pictural produisant un mouvement perpétuel sans perte d’énergie. Son oeuvre encyclopé

Théodore Flournoy et Hélène Smith, une rencontre avec un autre monde

Il faut d’abord souligner une coïncidence. La Traumdeutung, interprétation des rêves de Freud, est publiée le 4 novembre 1899, avec la date de 1900 sur l’ouvrage. L’ouvrage qui rend célèbre Théodore Flournoy, Des Indes à la Planète Mars, est publié en décembre 1899, avec la date également de 1900. Dans cet ouvrage contemporain, le médecin psychologue Théodore Flournoy trace, au sujet des potentialités médiumniques d’Hélène Smith de son vrai nom Catherine-Elise Müller - la jeune femme avec laquelle il travaille -, de constants liens avec le travail du rêve. Son souhait est de comprendre les phénomènes médiumniques en s’appuyant sur la puissance du rêve. Ce livre est le compte rendu de Théodor

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Icône social Instagram
  • Pinterest social Icône
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
NEWS LETTER