Le Mercure latin

REVUE ARCA Vide, dit Mercure, j’erre et je délire ; lié par Jupiter, je dis l’art. (EH, aphorisme 9) Qui ne possède dans son entourage, voltigeant et papillonnant irrégulièrement autour de lui, un ami, un collègue, un voisin mercurien ? Rapide, insaisissable, beau parleur, bon vendeur, toujours animé d’une énergie alternative quasi bilocative, cet être qui fait de vous à la fois un bénéficiaire et une victime, collectionne et colporte les informations vraies et fausses à la vitesse d’un éclair, et semble le plus souvent ignorer s’il se trouve lui-même debout sur la scène de théâtre ou assis dans la salle... Les pratiquants de l’astrologie connaissent par expérience la réalité du phénomène me

La Calèche sur le Chemin de Bragi Bellovaque

Pour une vision globale des phénomènes inexpliqués… La Forêt est un tout constitué d’une multitude. Si on se contente d’étudier une espèce d’arbre, une variété de cloportes ou la vie des mulots, on segmente un écosystème et on passe à côté des interactions entre les unités de ce grand Tout. Impossible de comprendre ce qu’est globalement la Forêt sous un seul angle de vue. Les phénomènes paranormaux (qui ne sont paranormaux que parce que nous ne comprenons pas toute la normalité de cet Univers), restent donc pour l’œil de l’homme de la rue, une accumulation de fadaises sans cohérence, car ceux qui s’y intéressent ne sont pas capable de fédérer autour d’un grand Tout tangible. Qui voudrait fai

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Icône social Instagram
  • Pinterest social Icône
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
NEWS LETTER