Magie et sorcellerie gallo-romaines : les plaques de défixition en plomb

La defixio, du verbe defigere, désigne le fait de « ficher », « fixer en bas », ou encore « transpercer », à l’image du clou que l’on fige dans une effigie, le stylet grave la plaque de plomb ou parfois d’argent lors du rituel d’envoûtement. Ainsi, comme pour l’enclouage, on entrave celui à qui l’on veut nuire puis on le livre ensuite aux puissances infernales. L’incantation gravée sur la tablette décrit donc dans le détail cette opération. Généralement écrit à la première personne, le texte comporte le nom de la victime, parfois accompagné de celui de sa mère, en Afrique du Nord notamment. Elle porte le(s) nom(s) des divinités invoquées et la liste des malédictions et maux à infliger. La pl

Le rêve de Zozime l'alchimiste (IIIème s. après J.-C) et la révélation de la Pierre Philosophale

En considérant que la Pierre est l'Esprit divin lui-même, et cet Esprit est celui qui nous meut également, nous devons entendre ce récit sur plusieurs niveaux d'interprétation. Nous avons retranscrit le texte en entier afin que vous puissiez apprécier la saveur du rêve. Plus tard, il fit d'autres rêves encore qui devoileront les étapes et les secrets du Grand Oeuvre, chaque rêve équivaut à une inspiration de la part des dieux dont le contenu révèle une part du Secret de la fabrication de la Pierre. Voici son rêve : 1. La composition des eaux, le mouvement, l’accroissement, l’enlèvement et la restitution de la nature corporelle, la séparation de l’esprit d’avec le corps,[2] et la fixation de

Le Tarot de Mantegna, suivi d'un commentaire alchimique de François Trojani

Composé de 50 estampes numérotées en chiffres romains et arabes, le Tarot de Mantegna est organisée en 5 séries de 10 figures. Celles-ci sont désignées par les lettres E, D, C, B et A. La numérotation des cartes poursuit les lettres de l'organisation de E à A afin de signifier une ascension, de la plus misérable condition humaine à la sphère ultime, le divin. C'est la raison pour laquelle la première carte "Misero - I" fait partie de la série E et la dernière "Prima Causa - L" de la série A. Chaque série est un ordonnancement transcendantal, vertical, dans lequel le profane pénètre les arcanes de son être à travers un voyage initiatique en 50 étapes. Il parcourt l'ensemble de la Création div

Les derniers gnostiques du Moyen-Orient

Parmi les centaines d'école gnostique qui prolifèrent à l'Antiquité, seul trois grandes écoles gnostiques existent encore au Moyen-Orient : les ismaéliens (qui se divisent en deux branches : Agha khan et druzes), les mandéens et les yezidis. Les ismaeliens appartiennent au deuxième rameau de l'Islam, le shiisme. Ils ont incorporé des éléments de la philosophie plotinienne (donc de Platon), de diverses sectes et mouvements judéo-chrétiens, de l'hermétisme (astrologie, alchimie ou encore magie), des pythagoriciens ou encore d'éléments zoroastriens. Il y a une source commune entre l'enseignement ismaélien et l'enseignement kabbalistique juive. D'énormes parallèles peuvent être établis entre les

Le she’elot halom, ou le processus d'induction spirituelle par les rêves chez les mystiques juif

Les rêves sont des portes d'accès au monde invisible pour de nombreuses civilisations, cette porte ouvre sur le royaume des morts, des entités célestes et chthoniennes. Ces êtres interagissent avec nous grâce aux rêves, et certains d'entres eux peuvent nous apporter des messages célestes, et d'autres des messages plutôt sombres et funestes. Dans la mystique juive, il est admis que le dormeur à la capacité d'entrer en contact avec différents êtres durant le sommeil, Moshé Idel nous dévoile certaines techniques onirologiques utilisées par des Maîtres Kabbalistes. Dans la technique dite du she’elot halom, particulièrement présente chez les Kabbalistes, technique qui consiste à formuler des ques

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Icône social Instagram
  • Pinterest social Icône
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
NEWS LETTER