Un voyage dans l'Ame de la Terre, ou le lien entre le voyage astral et la résonance de Schumann


Le voyage auquel je vous invite n'est possible qu'à travers l'état de rêve, un état qui peut être provoqué par différentes méthodes: hypnose, méditation, prière, conscience modifiée, etc. L'objet de cet article consiste à montrer les liens qui unissent ces différentes méthodes, ainsi que de dévoiler un monde accessible à chacun, néanmoins qui reste invisible, et portant pour nom "Âme de la Terre".


Avant de plonger plus en profondeur dans notre étude, je tiens à dire qu'au cours de mes différentes recherches, nous nous sommes aperçus qu'il y avait similitude entre le monde astral, l'Ame de la Terre et la résonance de Schumann. Nous sommes en présence d'un seul phénomène mais qui est observé différemment selon l'angle d'approche que nous adoptons.


Le premier édifice à cette entreprise appelle à concevoir l'hypothèse Gaïa de James Lovelock et de Lynn Margulis comme une redecouverte scientifique d'un concept antique, la Terre possède une âme. Selon ces auteurs, la biosphère se comporterait, globalement, comme un être vivant avec ses propres régulations homéostasiques, adaptant la composition de son atmosphère à des valeurs permettant de garder un climat, ainsi qu'à une autorégulation des températures. Dans ce système complexe, tous les écosystèmes interagissent entre eux et fonctionnent comme des organismes vivants. Chaque acteur est perçu tel un organe au sein des différents types d'écosystèmes, c'est ainsi que la Terre serait un être vivant.


Or, la conscience de tous ces organismes, auxquelles va s'ajouter des énergies émanant des différents écosystèmes, vont alimenter l'Ame de la Terre. En ce lieu intermédiaire qui met en contact le monde des esprits (morts, entités résidants sur d'autres dimensions, âmes prêtes à naître ou encore les consciences des différents règnes du vivant) et le monde des vivants, seule notre conscience à l'état de rêve peut nous ouvrir la porte de ce Mundus Imaginalis. C'est pourquoi toute modification de conscience, par des méthodes appropriées, nous met en relation tant avec l'Ame de la Terre qu'avec les différents esprits y résidants. Ce monde, qui n'est autre que celui de l'astral, possède une certaine fréquence à laquelle nous reconnaissons la résonance de Schumann.


Qu'est ce que la résonance de Schumann? Il existe une charge électrique qui se diffuse à travers toute l'atmosphère dont l'oscillation revient à son point premier toutes les 10 minutes. Cette oscillation circule entre l'ionosphere et la surface de la terre. Le mode principal a une longueur d'onde égale à la circonférence de la planète et une fréquence de 7,8 Hz. Or, cette oscillation correspond en fait à l'oscillation cérébrale de tout être vivant sur terre, plus précisément à l'oscillation de l'onde Thêta. Cette fréquence, qui oscille entre 4,5 et 8 Hz, s'observe principalement chez l’enfant, l’adolescent et le jeune adulte. Elle caractérise également certains états de somnolence, d’hypnose ou de méditation, ainsi que lors de la mémorisation d'information.


C'est pour cette raison que nous pensons que tout voyage psychique est un voyage dans l'astral, et aussi dans l'Ame de la Terre. Nous y rencontrons des esprits et également toutes les énergies qui nous animent. Par conséquent, sachons méditer afin d'entrer en relation avec l'Âme de la Terre.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
NEWS LETTER